Eliot Porter avec son Linhof Technika

Qui était Eliot Porter ?

Eliot Porter est reconnu comme l’un des photographes les plus influents du 20ème siècle. Né le 6 décembre 1901, à Winnetka, dans l’Illinois, il a révolutionné la photographie de nature en intégrant la couleur dans ses travaux à une époque où la photographie en noir et blanc dominait encore largement le paysage artistique. Cet article explore sa vie et son œuvre, de son enfance à son impact durable sur le monde de l’art.

Les débuts : une passion pour la nature

Porter a grandi dans une famille qui nourrissait un amour profond pour la nature mais également un grand intérêt pour les activités intellectuelles.

Son père était un homme d’affaires prospère et philanthrope tandis que sa mère cultivait la curiosité de ses enfants par le biais de la littérature et des sciences. Dès son jeune âge, Eliot a développé un intérêt marqué pour l’observation des oiseaux.

Cette fascination l’a conduit à capturer ses premières images de la faune aviaire avec l’appareil photo offert par son frère Fairfield Porter, lui-même un peintre renommé.

Formation et premiers pas vers la biochimie

Étonnamment, avant de se consacrer pleinement à la photographie, Eliot Porter s’est lancé dans une carrière scientifique. Il a étudié à l’Université Harvard où il a obtenu un diplôme en génie chimique en 1923 puis un doctorat en biochimie en 1929. Sa formation en biochimie n’était pas sans lien avec sa passion pour la photographie; cette dualité illustre l’approche méthodique qu’il apportait à toutes ses entreprises artistiques et scientifiques.

Transition vers la photographie professionnelle

Malgré une carrière prometteuse en biochimie, c’est la demande croissante pour ses tirages photographiques qui a attiré Porter vers un chemin différent.

Encouragé par son frère ainsi que par l’intérêt montré par le célèbre photographe Alfred Stieglitz, il décide en 1938 de suivre sa véritable vocation. Stieglitz expose même certaines de ses premières œuvres au sein de la galerie d’art « An American Place », lui offrant ainsi une reconnaissance immédiate dans le milieu artistique.

La révolution de la photographie en couleur

En 1930, Eliot Porter achète un appareil photo Leica 35 mm. Les photographies de paysages d’Ansel Adams l’ont fortement influencé. Adams a encouragé Porter à utiliser un appareil photo grand format. Après avoir rencontré Alfred Stieglitz, il acquiert un appareil photo plus gros. Stieglitz a exposé ses tirages à la galerie An American Place en 1939. Cela a conduit Porter à quitter la médecine pour devenir photographe professionnel.

Porter a obtenu une bourse Guggenheim en 1941. Grâce à son soutien, il a commencé à explorer la photographie couleur en utilisant le nouveau film couleur d’Eastman Kodak, Kodachrome, initialement disponible en rouleaux 35 mm, puis en feuilles pour appareils photo grand format. Ce travail établira sa réputation de photographe de la nature.

Porter se spécialise dans la couleur. Il apprend à séparer ses photographies couleur afin de pouvoir les imprimer en utilisant le processus d’impression par transfert de colorant, très difficile à maîtriser. Cela impliquait de réaliser des séparations de couleurs – des feuilles individuelles de film noir et blanc exposées à travers des filtres de couleur. Les feuilles développées servaient à réaliser des trames très fines à travers lesquelles de l’encre colorée était appliquée. Le processus était laborieux mais les résultats étaient étonnants. Les impressions couleur par sublimation ont la couleur d’archives la plus longue de toutes les photographies. Ces impressions conservent aujourd’hui leurs couleurs vives d’origine.

photographie d'oiseau d'eliot porter

L’ouvrage phare d’Eliot Porter

En 1962, Porter publie l’un de ses livres les plus célèbres, intitulé « In Wildness is the Preservation of the World ». Inspiré des écrits de Henry David Thoreau, ce livre marie texte littéraire et photos saisissantes de la nature sauvage américaine. L’œuvre est souvent citée comme ayant contribué à éveiller la conscience écologique parmi un large public. Chaque image présente une sorte de poème visuel, capturant des micromondes remplis de vie et de couleur.

Lire aussi  5 endroits photogéniques en France

Les photographies ont été présentées avec des citations d’Henry David Thoreau. Le travail a établi un nouveau style et transformé la photographie de nature elle-même.

Les photographies d’Eliot Porter ont attiré l’attention du Congrès des États-Unis et ont finalement conduit à l’adoption du Wilderness Act de 1964. Cette loi constitue à ce jour le fondement des lois régissant la gestion de la nature sauvage.

Contribution à la conservation de la nature

Eliot Porter n’était pas seulement un artiste, mais aussi un ardent défenseur de la conservation environnementale. Ses photographies ont servi de puissants outils de sensibilisation aux enjeux écologiques et aux besoins de préserver les milieux naturels. Il a collaboré avec plusieurs organismes tels que le Sierra Club pour promouvoir ces causes à travers ses travaux photographiques et publications. Par exemple, son livre « The Place No One Knew : Glen Canyon on the Colorado » (1963) dépeint les merveilles naturelles de Glen Canyon avant qu’elles ne soient englouties par le lac Powell suite à la construction du barrage.

La photo est un outil puissant, un outil de propagande et une arme pour la défense de l’environnement… et donc promouvoir une race humaine en bonne santé et même très probablement pour sa survie.

Eliot Porter

Impact et héritage culturel

L’influence de Porter s’étend bien au-delà du simple cadre photographique. Ses vidéos, expositions et livres continuent d’inspirer de nouveaux artistes et citoyens concernés par la protection de notre planète. La Smithsonian Institution organise régulièrement des expositions rétrospectives mettant en lumière son art et son engagement éthique pour l’environnement. En outre, ses archives photographiques sont conservées par diverses institutions prestigieuses, garantissant que son travail reste accessible et pertinent.

Récompenses et distinctions

Tout au long de sa carrière, Porter a reçu de nombreuses récompenses et distinctions honorifiques pour sa contribution exceptionnelle à la photographie et à la conservation. Les critiques louaient son sens aigu du détail et sa capacité unique à fusionner science et art. Aujourd’hui considérée comme une figure incontournable dans l’univers de la photographie de nature, son influence perdure dans les œuvres contemporaines de nombreux photographes paysagistes qui voient en lui une source inépuisable d’inspiration.

Exploration continuelle et nouvelles frontières

Jusqu’à la fin de sa vie, Porter n’a cessé de rechercher de nouveaux horizons, aussi bien géographiquement qu’artistiquement. Qu’il immortalise les vastes étendues sauvages de l’Alaska ou les ornithologies colorées des Everglades, chaque série offre une nouvelle perspective sur la relation entre l’homme et la nature. Au cours des dernières décennies de sa carrière, il s’intéresse particulièrement à l’exploration de lieux moins connus et peu immortalisés par la photographie traditionnelle. Ces expéditions élargirent à la fois ses compétences techniques et son champ d’expression artistique.

Chaque photographie réalisée, que ce soit par celui qui se considère comme un professionnel ou par le touriste qui pointe son appareil photo et appuie sur un bouton, est une réponse au monde extérieur, à quelque chose de perçu en dehors de lui par celui qui utilise l’appareil photo.

Eliot Porter