Comment installer un piège photographique

Comment installer un piège photographique ?

Ceci est un guide pour installer et utiliser efficacement des pièges photographiques pour la faune. Les pièges photographiques offrent un moyen non invasif de capturer des photos et des vidéos pour étudier et en apprendre davantage sur nos voisins de la faune. Installer ces caméras correctement est une étape importante pour obtenir de bons résultats.

Ce dont vous avez besoin

  • Piège photographique
  • Verrou
  • Clé du verrou
  • Carte SD
  • Piles (n’oubliez pas d’apporter des piles supplémentaires)
  • Ordinateur portable pour confirmer le fonctionnement de la caméra
  • Lecteur de carte SD (si votre ordinateur portable n’a pas de fente pour carte SD)
  • Optionnel : marquage pour identifier l’équipement

Avant l’installation

Obtenez la permission du propriétaire/gestionnaire du terrain pour installer temporairement le piège photographique. Fournissez autant d’informations que possible sur votre projet.

Testez la caméra à l’intérieur et réglez-la selon les options de paramètres préférées.

Vérifiez et assurez-vous que la batterie (les piles) du piège photographique est pleine. Si ce n’est pas le cas, remplacez les anciennes piles par des nouvelles de type AA (la plupart des appareils doivent utiliser un minimum de 4 piles pour fonctionner).

Insérez la carte SD dans l’emplacement prévu.

Déplacez l’interrupteur d’alimentation en position SETUP. NOTE : déplacez toujours l’interrupteur d’alimentation de OFF à SETUP, et non de ON à SETUP.

Ajustez les paramètres selon vos préférences. Les paramètres potentiels à considérer sont indiqués sur le tableau suivant (par exemple, date, heure, paramètres audio/vidéo) :

tableau des réglages d'un piège photographique

Je vous recommande ces paramètres pour garantir que les meilleures vidéos et photographies soient prises avec les meilleurs résultats possibles.

Installation du piège photographique

Lorsque vous recherchez un endroit pour installer votre piège, considérez les caractéristiques environnementales qui pourraient faciliter l’utilisation par la faune (par exemple, sentiers humains ou de gibier, plans d’eau ou zones avec des ressources alimentaires spécifiques). Cela peut varier selon les espèces ou les types d’animaux que vous souhaitez surveiller.

Évitez d’installer le piège photographique sur des arbres fins car ils peuvent se balancer pendant les vents forts et perturber les capteurs de mouvement.

Fixez l’appareil à environ 45 à 60 cm du sol (entre la hauteur du tibia et du genou). Il doit être orienté droit devant, sans inclinaison vers le haut ou vers le bas. Vous pouvez ajouter un bâton solide derrière pour vous assurer qu’il n’est pas incliné. Envisagez de positionner la caméra pour avoir une vue large du chemin sur lequel vous pensez que les animaux pourraient passer.

piège photographique accroché sur un arbre

Maintenez le piège photographique stable au niveau désiré et sécurisez la sangle autour de l’arbre fermement. Insérez le câble de verrouillage autour de l’arbre à travers les trous à l’arrière de la caméra de sentier et sécurisez en plaçant l’extrémité du câble dans le verrou avec la clé. Testez pour vous assurer que c’est bien verrouillé et sécurisé.

Lire aussi  Qu'est-ce qu'un piège photographique ?

Nettoyez les environs immédiats de feuilles, branches, brindilles qui sont devant la caméra afin qu’elles ne gênent pas les photos résultantes ou déclenchent la caméra en l’absence de faune (aplatissez l’herbe haute car l’herbe qui balance dans le vent pourrait déclencher la caméra).

Déplacez l’interrupteur d’alimentation en position ON.

Testez pour vous assurer que la caméra fonctionne bien et est bien positionnée. Confirmez que la lumière rouge clignote pendant que vous effectuez une danse amusante devant elle et vérifiez la carte SD pour vous assurer que les photos ont été enregistrées.

YouTube video

Après l’installation (maintenance)

Après l’installation du piège photographique, laissez passer une semaine ou deux sans perturber l’appareil pour permettre à l’activité régulière de la faune de reprendre. Ensuite, vérifiez régulièrement le piège photographique (par exemple, toutes les 2 semaines) pour vous assurer qu’il fonctionne et que les piles sont encore bonnes.

Choisir un piège photographique

Il existe de nombreux pièges photographiques sur le marché, allant de 30€ à 700€. Pour les débutants, opter au départ pour une option moins chère est une bonne idée. Crenova et Apeman produisent des modèles fiables qui enregistreront des séquences vidéo HD en lumière du jour et des images fixes haute résolution. Ceux-ci sont parfaits pour commencer et coûtent entre 50€ et 70€. Mon piège photographique préféré est le Browning Recon Force Pro, qui, à environ 200€, est l’un des meilleurs modèles de milieu de gamme. Le coût plus élevé signifie que la qualité globale est meilleure et qu’il dispose de quelques paramètres utiles, comme un écran interne pour vous permettre de voir où vise la caméra.

Les paramètres avancés permettent également à l’utilisateur un contrôle plus concis sur les paramètres vidéo, y compris les niveaux infrarouges. Les appareils moins chers enregistrent souvent des vidéos et des images surexposées lorsque les animaux s’approchent à moins de 1,5 m d’eux, tandis que des modèles de piège photographique tels que le Browning Recon Force Pro ajustent automatiquement le niveau IR, évitant ainsi ce problème.

Découvrez les critères à prendre en compte pour acheter un piège photographique.